Climatisation: invention débile ou géniale?

9 septembre 2007 at 9:05 (Coup de gueule)

Inventée en 1911 par Willis H Carrier, la climatisation moderne est devenue, dans certain pays, un instrument essentiel pour lutter contre la chaleur et coloniser de nouveaux territoires jusqu’alors plutôt hostiles (on peut penser à Houston)!

Elle utilise la technique des pompes à chaleur qui consiste à faire circuler la chaleur du milieu le plus froid au milieu le plus chaud. Cela va donc contre les principes naturels, car normalement, c’est l’air chaud qui circule vers l’air froid jusqu’à l’atteinte d’une température équilibrée. C’est ce qui rend la technologie de la climatisation plus complexe que celle du chauffage qui, elle, utilise des principes naturels. La technologie de la climatisation est la même que celle utilisée pour les réfrigérateurs (qui font leur apparition à la fin du XIXe siècle) et les congélateurs. En plus de refroidir l’air ambiant, la climatisation peut également agir sur son humidité en la réduisant afin de diminuer la sensation de chaleur qu’elle produit. Des fluides frigorigènes sont utilisés dans les climatiseurs et ces derniers sont souvent des vecteurs du réchauffement climatique ou de la disparition de l’ozone.

Mais trêve de détails techniques et revenons-en à notre question initiale: est-ce que la climatisation est une invention débile ou géniale?

J’aurais tendance à pencher pour la première hypothèse, mais il faut quand même relever que lorsque la chaleur est telle qu’elle semble nous étouffer, on est bien content d’entrer dans un supermarché climatisé ou alors d’être équipé d’une voiture munie de l’air conditionné! Pourtant, ce week-end, j’ai un rhume carabiné accompagné d’un mal de coup digne des lendemains de noce à l’anta…ce qui m’amène à maintenir ma position que la clim’ (comme on dit) est une invention plutôt inutile. Je m’explique:

Mal réglée, mal entretenue ou inutilement utilisée, la climatisation peut être dangereuse pour plusieurs raisons. Si l’air conditionné permet de maintenir un air propre et sain, dans les hopitaux par exemple, grâce aux mécanismes de désinfection, de filtration et d’humidification, il peut surtout être un vecteur d’agents pathogènes, de refroidissements ou même de nuissances sonores! Effectivement, le mauvais entretien d’un climatiseur implique la prolifération de bactéries dans les eaux résultantes et le fait que l’air climatisé soit réalisé dans un espace confiné peut augmenter le risque de concentration de particules ou de bactéries indésirables. De plus, une climatisation mal réglée peut provoquer des chocs thermiques lorsque la différence de températures entre l’extérieur et l’intérieur est trop grande ou de simples refroidissements lorsque celle-ci est réglée trop basse. Pour finir, un climatiseur en mauvais état peut provoquer un tel tintamarre qu’il peut être considéré comme une nuissance sonore qu’il ne faut pas négliger (si, si, c’est vrai).

Mais les enjeux se situent également à un autre niveau: le climat est mis en péril par de tels dispositifs!

Les fluides réfrigérants utilisés dans les climatiseurs sont des gaz à effet de serre terriblement puissants (bien plus que le CO2) et ils ont même été les principaux destructeurs de la couche d’ozone. Si le protocole de Montréal (1987) a permis de renverser les pires tendances en finissant par interdire complétement les CFC (ces petits monstres destructeurs d’ozone), les HFC sont toujours utilisés et participent toujours au réchauffement climatique. Il semble pourtant que de nouvelles substances soient en phase de remplacer les pires fluides réfrigérants, mais il est difficile de dire quand ils pourront suppléer définitivement aux HFC.

Les émissions de ces appareils ne sont pourtant pas le seul problème à large échelle des climatiseurs: l’utilisation d’énergie qu’ils nécessitent est également préoccupante. A l’heure où l’avenir energétique de notre planète est plus que questionnée, comment justifier l’utilisation d’appareils extrêment gourmands et souvent inutiles? Des solutions alternatives existent pourtant et elles se situent principalement dans le domaine de la construction. On sait maintenant comment construire des bâtiments capables de maintenir une température interne raisonnable tout au long de l’année. Pourtant, leur construction est encore marginale, ce qui est fort décevant. L’homo economicus basique a toujours de la peine à voir à long terme et à comprendre que si une maison coûte plus à la construction, il est à prévoir qu’elle sera moins chère à l’entretien…

Mais bon, si je vous livre aujourd’hui mes états d’âme sur la climatisation, qui reste sans aucun doute une spécialité américaine, c’est parce que chaque jour, je dois partir pour l’uni munie d’un pull et cela malgré le fait qu’il fasse 30°C dehors parce que les bus, les salles de cours et les centres commerciaux sont SURclimatisés. Oui, c’est agréable d’avoir une voiture où on peut encore respirer dans les bouchons des vacances d’été, oui, ça doit être agréable de pouvoir dormir autre part que dans une baignoire remplie d’eau glacée à Houston en été et oui, la climatisation peut sauver des vies lors des vagues de chaleurs estivales (bien qu’un des problèmes de notre société soit l’augmentation de la proportion de personnes âgées et que, par conséquent, une petite vague de décès ferait du bien aux finances publiques) mais franchement:

Dans notre monde où économies d’énergie et protection du climat sont des mots clés, ne pourrions-nous pas mettre un frein à cette drogue qu’est la climatisation?

Pour info: La France a introduit en 2007 un décret interdisant l’utilisation de climatisateurs lorsque la température des locaux est égale ou inférieure à 26°C. La Suisse réglemente scrupuleusement l’utilisation des fluides réfrigérants (CFC, HCFC et HFC chlorés interdits) et surveille l’entretien des « gros » climatiseurs. L’article de wikipedia en anglais passe bien plus de temps sur les effets positifs de la clim’ que celui en français où tous les problèmes inhérants à cette technologie sont répertoriés!

Publicités

Permalien 5 commentaires

L’Europe, ennemi socialiste!

7 septembre 2007 at 3:43 (Uni)

En choisissant les Etats-Unis comme pays pour poursuivre mes études, je pensais que le « choc » culturel que j’aurais en arrivant là-bas serait passablement modéré, vu qu’après tout, l’Amérique du Nord fait partie des pays « développés » comme l’Europe et ne doit donc pas être foncièrement différente (de plus, les Européens sont maintenant habitués au Mac Donald). Je crois que je m’étais trompée. Le choc est certainement moins fort que si je m’étais retrouvée en Inde ou en Chine, mais j’entends et je vois des choses qui me laissent passablement perplexe!

Pas plus tard qu’aujourd’hui, pendant un cours sur les transports où la ville de Bremen en Allemagne était prise en exemple pour son développement exemplaire en termes d’interactions entre les différents modes de transports urbains, un étudiant a posé une question tout innocente: Vu que l’Europe est si en avance dans le domaine des transports (publics, bien sûr) comparé aux USA, est-il possible d’utiliser ces exemples pour influencer les décisions en Amérique?

La réponse devrait bien sûr être « oui », mais il n’en est pas ainsi au plus grand dépit des aménagistes américains. Voici une réponse que vous risquez de recevoir de la part des autorités si vous proposez de suivre l’exemple de Bâle en matière de vélo ou de mettre en place un système comme « Mobility » dans une ville américaine:

– L’Europe est SOCIALISTE, contrairement à nous qui avons des valeurs différentes!

Dans la même veine, il paraît que les urbanistes sont souvent considérés comme des espèces de communistes aux Etats-Unis, c’est effectivement louche de vouloir toucher au domaine public!

Permalien 7 commentaires

L’UDC déraille

7 septembre 2007 at 3:18 (Politique, Suisse)

Les mots me manquent:

http://www.zottel-game.ch/

Quand donc les Suissesses et les Suisses se réveilleront et verront à quel point l’UDC peut être un parti dangereux?

Pour encore pimenter le tout, voilà la vidéo (maintenant censurée) de la campagne de l’UDC:

http://blog.neqo.org/?1353-video-udc-censuree

Il paraîtrait que les jeunes acteurs aient été engagés pour jouer dans un film CONTRE la violence et ont donc porté plainte en voyant le résultat. Par chance, la vidéo a été provisoirement censurée.

udcviolence.jpg

Permalien Laisser un commentaire

Chicago, the Windy City par un soleil tapant!

4 septembre 2007 at 8:28 (Etats-Unis, Voyage)

Chicago est un bijou d’architecture…mais moins que La Chaux-de-Fonds quand même! Voilà quelques petites photos pour vous donner envie de venir me rendre visite:

Le Rookery Building (1888)

Le Rookery Building (1888)

Considéré comme le plus vieux building de Chicago.
Le Chicago Board of Trade Building

Le Chicago Board of Trade Building

La célèbre bourse de commerce fondée en 1848
Chicago depuis le bord du lac (au nord)

Chicago depuis le bord du lac (au nord)

Le lac, avec ses parcs et ses plages (et son autoroute à 10 voies), est agréable à longer avec des vélos loués!
Et depuis l’Adler Planetarium (au sud)

Chicago depuis l’Adler Planetarium (au sud)

Toujours avec les vélos…
The EL

The EL

La structure du fameux métro élevé (et bruyant) de Chicago.
Millenium Park: Jay Pritzker Pavillion 1

Jay Pritzker Pavillion 1

Une oeuvre de Frank Gehry datée de 2004.
Millenium Park: Jay Pritzker Pavillion 2

Jay Pritzker Pavillion 2

Il paraît que l’accoustique est bonne! En tout cas, c’est impressionant.
Millenium Park: The Crown Fountain

The Crown Fountain

Les images sont produites par des LEDs.
Millenuim Park: The Cloud Gate

The Cloud Gate

Aussi connu sous le nom de « Bean ». C’est difficile de se repérer dedans!
Michigan Avenue

Michigan Avenue

La frontière entre les buildings et Grant Park qui borde le lac Michigan.
Buildings depuis les Lurie Gardens

Buildings depuis les Lurie Gardens

Dans ces jardins, ça sent comme dans les Alpes, c’est fou!
La Sears Tower et CNA Plaza

La Sears Tower et CNA Plaza

On est même monté sur l’ancienne plus grande tour du monde. Il paraît même qu’elle reste plus haute grâce à ses antennes et que l’endroit où on peut monter est plus élevé que tous les autres.

Le temps était extraordinaire là-bas…que du soleil et du chaud! Et on a même vu Charlie Haden, un bassiste jazz très connu gratuitement le soir à Grant Park. Vivement une deuxième visite…

Permalien Laisser un commentaire

Berlin, août 2007

3 septembre 2007 at 9:20 (Voyage)

Avant de partir sur le continent américain, je me suis payé le luxe de passer quelques jours dans une ville fabuleuse: Berlin! Voilà de quoi vous donner envie de suivre mon exemple:

Le Mur

Brandenburger Tor

Les nouveaux bâtiments du gouvernement

Hauptbahnhof

Urania-Weltzeituhr

Marx, Engels et la Fernsehturm

East Side Gallery

Le mémorial de l’Holocauste

Kaiser-Wilhelm-Gedächtniskirche

Un autre bout de mur

Permalien Laisser un commentaire

Aaaaah, qu’on est bien chez Annie!

3 septembre 2007 at 8:18 (Etats-Unis, Rien à voir)

Chicago

Après des heures passées sur internet à chercher un hôtel à un prix abordable, on est finalement tombé sur un site de B&B et ça semble être la seule manière de dormir à un prix abordable à Chicago, surtout pour plusieurs personnes. On a été reçu comme des rois (avec même une bouteille de vin offerte). Vivement la prochaine fois que je retournerai dans cette ville…c’est seulement à 4h30 de train d’Ann Arbor!

Permalien Laisser un commentaire

« Previous page